la facilitation de l’expertise en assurance par le deep learning

Original article was published on Deep Learning on Medium

la facilitation de l’expertise en assurance par le deep learning

La semaine dernière nous étudiâmes les bases du computer vision et le fonctionnement des algorithmes. Nous allons au travers de plusieurs articles essayer de trouver des nouvelles applications à ces algorithmes.

Un de mes meilleurs amis à travailler chez un des leaders d’experts en assurances, son métier consistait à trier les sinistres c’est-à-dire récupérer les informations pour déterminer la nature du sinistre (Dégâts des eaux, incendie, vol , tempêtes etc..) puis les expertiser.

Grâce à cette discussion et en étudiant le machine learning, je me rends compte que ce travail de qualification se résolve au travers d’un chatbot et d’un algorithme de classification, réduisant considérablement le temps de traitement d’un dossier et le nombre de personnes dédiés à cette tâche.

Certains me diront que lors d’un sinistre les assurés aiment avoir un contact humain à ceux-là je répondrais avec conviction que la priorité d’une personne sinistrée n’est pas le contact humain, mais la rapidité du traitement du dossier et la prise en charge de ces biens sinistrés selon son contrat.

Le N.L.P (ou natural language processing ) peut dans ce cas-là traité la lecture des conditions particulières du contrat d’assurance de l’assuré et surligner ou faire ressortir les éléments importants pour l’expert en assurance avant d’effectuer son expertise.

Mon ami m’expliquait aussi le processus d’expertise d’un dossier, s’effectuant souvent par vidéo ou photo pour la plupart des dossiers.