Le futur de l’IA est-il déjà dans notre cerveau ?

Original article was published by Guillaume Besson on Deep Learning on Medium


Le futur de l’IA est-il déjà dans notre cerveau ?

“Accélération d’inférence”. Deux mots qui ne vous disent peut-être rien, mais qui pourraient changer votre vie dans la décennie à venir.

L’accélération d’inférence est une technologie émergente, directement issue de la recherche en IA neuromorphique, c’est-à-dire de l’imitation des systèmes naturels dans la conception des solutions d’Intelligence Artificielle.

Le principe de l’accélération d’inférence est simple : imiter le fonctionnement du cerveau humain dans un algorithme de Deep Learning, à travers un mécanisme de suppression en continu des connexions et des neurones les moins utilisés.

La conséquence de ce mécanisme est une très forte économie de puissance, jusqu’à 90%, pour des résultats en sortie quasi-identiques.

L’accélération d’inférence peut prendre la forme de processeurs spécialisés dans le calcul appliqué au Deep Learning, appelés des NPUs (pour Neural Processing Units).

Depuis quelques mois, certaines entreprises se sont lancées sur le segment de l’accélération d’inférence software. C’est en particulier le cas des start-up DarwinAI et DeepCube.

Les applications sont énormes : voitures autonomes plus intelligentes, systèmes médicaux plus autonomes ou encore généralisation de systèmes d’IA complexes dans nos smartphones.

Post original : https://www.linkedin.com/posts/guillaumebesson_acc%C3%A9l%C3%A9ration-dinf%C3%A9rence-deux-mots-qui-activity-6719856400681443330-DxJ7